PME : Les bénéfices d’un ERP pour votre entreprise

PME : Les bénéfices d’un ERP pour votre entreprise

L’offre de progiciel de gestion est de plus en plus grande et l’entreprise est souvent confrontée à une décision compliquée, à savoir : Quand dois-je commencer à en utiliser un  ? Car on n’intègre pas un ERP (Enterprise Ressource Planning) dans son processus de gestion comme ça, il y a une préparation en amont. Alors quelle sont les bénéfices à tirer de l’utilisation d’un Progiciel de Gestion Intégré pour vous et votre PME ?

CRM vs ERP

Alors qu’un logiciel ERP est orienté sur les actions présentes, un CRM ( Customer Relationship Management) est orienté vers les futures actions.

Les principaux objectifs d’un logiciel CRM sont d’automatiser les processus de vente, de recueillir les informations sur les clients, de créer une ou plusieurs bases de données clientèle, et de permettre un suivi commercial cohérent.

L’ERP (Enterprise Resource Planning ou Planification des Ressources de l’Entreprise,  en Français) est un logiciel d’analyse permettant d’optimiser les coûts de production d’une entreprise. Tout cela grâce à des indicateurs clés de performance.

Ainsi, le logiciel CRM est spécifiquement conçu pour améliorer la gestion de la clientèle et ainsi augmenter les ventes, tandis que le logiciel ERP automatise les processus entre les différents départements.

 

Quand et pourquoi mettre en place un ERP dans une entreprise ?

Une entreprise est amenée  à envisager l’usage d’un ERP lorsque les outils de gestion classique ne suffisent plus à augmenter son eficacité.

Les bénéfices à en tirer sont énormes :

  • Eviter les doublons d’informations entre différents services de l’entreprise.
  • Un meilleur suivi du processus de commande qui inclut la prise de commande, l’enregistrement d’une sortie de stock, l’expédition de la commande et l’émission d’une facture.
  • Disposer d’un outil multilingue et multidevises pour les entreprises qui traitent à l’international.
  • Une normalisation de la gestion des Ressources Humaines et de la Comptabilité.
  • Une meilleure gestion des stocks.

L’offre de solutions ERP est segmentée

L’offre de progiciel est segmentée selon différents critères :

  • Mode de commercialisation : Saas, Licenses.
  • Taille des clients : TPE, PME, Multinationales…
  • Périmètres fonctionnels : Profondeur (ERP métiers, ils ont besoin d’être précis) ou Largeur (ERP généralistes).
  • Accessibilité du code : logiciel propriétaire ou open-source.
  • Paramétrabilité : communauté de développement, difficulté à paramétrer.

Il existe différents types d’ERP

Il existe de nombreux types d’ERP. Parmi eux on trouve :

  • Les ERP dits « tout-custom » : ce sont des ERP plutôt destinés aux entreprises technologiques qui ont un coeur de métier très précis.
  • Les ERP dits « propriétaires » : ils apportent la garantie de résultats standardisés mais coûtent en contre-partie un peu plus cher et créent une dépendance vis-à-vis de l’éditeur du logiciel. Un autre point important est que le devenir d’un logiciel “propriétaire” dépend de la société qui le commercialise : sa pérennité n’est donc jamais garantie. Parmis les ERP “propriétaire” les plus connus, on peut citer : SAP, Oracle, MS Dynamics ou encore Sage.
  • Les ERP dits « open-source » : moins coûteux que les « propriétaires », ils ont toutefois l’inconvénient de ne pas présenter de services avant-vente et après-vente. A noter que des société comme tooap assurent ces services.  C’est même la solution conseillée pour les petites structures car il offre une adaptabilité importante qui séduit les PME. Attention cependant, l’utilisation d’un ERP en open source ne se fait pas sans frais. Si la version de base d’un ERP en open source est « gratuite », les services additionnels sont généralement payants. Parmis les ERP “open-source” les plus connus, on trouve : Odoo (anciennement OpenERP), Compiere, Open-Bravo, Dolibarr ou encore ERP-Next.

La mise en place de l’ERP

Il ne suffit pas de choisir un « bon ERP » pour réussir son implémentation , il faut aussi y penser en amont ! Tout un tas de facteurs rentrent en considération comme la stratégie de déploiement ou les évolutions métiers impliquées par cette implémentation.

De plus, adopter une solution trop – ou pas assez – puissante compte tenu de la taille de votre entreprise peut s’avérer catastrophique. Outre les problématiques liées au coût, une erreur d’appréciation de la solution ERP ne fera que renforcer le phénomène de résistance au changement de vos équipes.

Dans le cas d’une PME, la décision de déployer un ERP est prise dans une volonté de normalisation des divers processus de l’entreprise. C’est donc tout un chamboulement qui est instauré au sein de cette structure. L’ERP joue un rôle de collecte en réunissant les informations les plus utiles, qui peuvent améliorer la productivité de l’entreprise. C’est avant tout un outil de pilotage, pas de décision.

Conclusion

A travers cet article nous avons vu que l’offre de progiciel de gestion était vaste. La mise en place d’un ERP est une tâche qui demande des compétences spécifiques, faites vous accompagner par un professionnel compétent. Il y a une réelle volonté auprès des éditeurs de solutions “propriétaire” de fournir une offre personnalisée en fonction de la taille des entreprises. Les ERP open-source ont un bel avenir devant eux quant au fait qu’il est possible de les personnaliser.


PME : Les bénéfices d’un ERP pour votre entreprise
LATNOK.AFRICA, Musaza June 3, 2024
Share this post
Tags
Archive
Combien coute l'installation d'un Progiciel de Gestion Intégré | CRM
Progiciel de gestion : quelles dépenses ?